Connaissez-vous les 10 clés pour créer et entretenir une relation de confiance dans son réseau professionnel ?

Posté le 24/03/2017 dans Best practices Réseau

Connaissez-vous les 10 clés pour créer et entretenir une relation de confiance dans son réseau professionnel ?

Le Networking fonctionne au moyen d’un carburant précieux : la confiance.
Sans confiance réciproque, le Réseautage ne marche pas, les rencontres ne se réalisent pas et les opportunités ne se présentent pas.
Aujourd’hui, plus que jamais, dans une société caractérisée par une défiance croissante, il est essentiel d’instaurer et d’entretenir une relation de confiance avec ses contacts.
Mais comment créer durablement cette indispensable relation de confiance ? Voici les 10 clés à utiliser.

1 – La force de la recommandation

Le fait de contacter une personne de la part d’une relation commune de confiance constitue un des facteur clé du Réseau. Cela permet de passer d’un « appel froid » à un « appel chaud ». Et de passer ainsi d’une chance sur dix à neuf chances sur dix d’être reçu en rendez-vous.

2 – Le respect de ses engagements

La confiance que l’on inspire au sein du Réseau est fondée sur le respect de ses promesses. L’écosystème du Networking privilégie les individus fiables et solides qui savent tenir leur parole. Le Réseau ne tolère pas l’à-peu-près, il exige la précision. Comme le disait une grande philosophe méconnue du XXe siècle, Martine Aubry, : « Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup ».

3 – Le savoir-écouter

Bien réseauter consiste d’abord à savoir écouter. Etre à l’écoute active de ses interlocuteurs est en effet essentiel pour connaître leurs besoins. De cette façon, on est en mesure de leur venir en aide le moment venu. Si l’on est trop concentré sur soi, on devient incapable de capter les détails qui feront, à l’arrivée, la différence.

4 – Le savoir-partager

Le partage est le fondement même de la relation de confiance nécessaire dans le Réseau. Au cours des échange avec ses contacts, il faut donner des informations pertinentes et utiles (recommandations, conseils, propositions…) sans rien attendre en retour. C’est rarement l’interlocuteur du moment qui sera capable de nous donner autant qu’il reçoit. C’est le Réseau, en général, qui le fera, dans les mois qui suivent.

5 – Le savoir-demander

En Réseau, on ne peut pas tout demander. Il convient de demander ce que la personne en face est capable de vous donner. Car le plus sûr moyen de casser la dynamique du Networking est de faire une d’avoir des exigences impossibles à satisfaire. En recherche d’emploi, le fait de demander un job relève ainsi du carton rouge et de l’exclusion immédiate.

6 – La maîtrise des réseaux-sociaux

Aujourd’hui, la confiance au sein du Réseau s’instaure également par la capacité à gérer les réseaux sociaux et tout particulièrement LinkedIn. Mais une poignée de clics ne crée pas la confiance. C’est la poignée de main qui réussit à le faire. LinkedIn est avant tout un formidable outil de visibilité, de renseignement qui facilite et accélère le Networking.

7 – Etablir une relation de confiance à long terme

La confiance se construit dans la durée. Si elle peut quelquefois s’instaurer lors d’une première rencontre, elle ne se solidifie qu’avec le temps.
Pour cela, il faut penser à interagir régulièrement avec son réseau : prendre de ses nouvelles, le féliciter, lui donner de l’information pertinente, l’interroger sur ses besoins.

8 – Etre actif et réactif dans la gestion de votre réseau professionnel

Une fois installée, cette relation de confiance doit être maintenue et entretenue. Un réseau efficace est un réseau actif. Cela nécessite de consacrer du temps à l’activation de ses contacts. Cela exige également d’être particulièrement réactif face aux demandes de ses relations.

9 – Respecter les règles de politesse et de savoir-réseauter

Une règle essentielle à retenir et à intégrer dans le Networking professionnel est le respect de la politesse et le savoir-vivre.
A chaque service rendu, il faut avoir le bon réflexe de remercier celui ou celle qui nous a aidé. Et le faire rapidement, pas quelques semaines après… Il convient d’éviter également de harceler un contact Réseau en le sollicitant de façon répétée et inappropriée.

10 – Etre sélectif

En matière de Réseau, on ne peut pas aider tout le monde et être aidé par tous. Le Réseau n’aide que ceux qui s’aident eux même et qui font du Networking de façon professionnelle. Il convient donc d’être sélectif. Il faut identifier les toxiques et les écarter de sa route. De même, il faut repérer les « pépites », ces individus aptes à vous donner le coup de pouce qui va changer votre carrière et votre vie.

Pour résumer ces dix clés, il faut savoir que le Réseau a besoin de confiance pour bien fonctionner. Or si cette dernière est lente à s’instaurer, elle peut s’écrouler très rapidement. Car, si le Réseau pardonne, il n’oublie pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *