Six idées fausses sur le Réseau, le Réseautage et le Networking

Posté le 25/09/2018 dans Généralités Réseau

Six idées fausses sur le Réseau, le Réseautage et le Networking

Parfaitement réseauter permet de progresser dans sa carrière, de trouver le bon job ou de trouver des nouveaux clients. Formidable, non ? Pas si simple.

Car parfaitement réseauter commande de professionnaliser sa démarche et d’utiliser les bons outils. Cela impose aussi – et on oublie trop souvent ce point capital – d’agir avec un mental bien programmé. Car l’efficacité de vos actions de Networking dépend en grande partie de votre conception du Réseautage.

Pour cela, il vous faut vous débarrasser de six fausses idées que vous avez entendues sur le Réseau.

1 Croire que le Réseautage, c’est du pistonnage

Le piston consiste à imposer une personne à un poste sans que cet individu soit nécessairement qualifié. Le pistonnage ne peut être réalisé que par un décideur qui détient un pouvoir absolu. Cela arrive dans certaines entreprises familiales au patron autoritaire que personne n’ose contredire. Mais, c’est rare.

L’approche Réseautage est différente dans la mesure où il n’impose rien : il recommande, il accorde sa confiance et, à compétences égales, il permet de choisir la personne recommandée face à un inconnu dont personne ne peut se porter garant.

2 Considérer que le Réseautage constitue une perte de temps

La démarche Réseau est chronophage. Mais elle constitue un investissement utile qui porte ses fruits non pas à court terme mais à moyen terme. Si vous désirez des résultats immédiats, ne réseautez pas, vous seriez déçu : le Réseau ne fonctionne pas à la commande. Il se mérite car il se construit sur la confiance, la durée et la persévérance.

Pour être efficace, vous devez développer consciencieusement et patiemment votre réseau en fonction de votre objectif et de vos cibles. Il ne faut pas vous contenter de répondre aux sollicitations de vos contacts. Il faut être proactif et ne pas attendre d’avoir besoin d’aide pour élargir votre cercle de relations.

3 Penser que le Réseautage, ce n’est pas pour vous

Certains considèrent que le Réseautage n’est pas fait pour eux et qu’il faut être doté des talents innés pour réussir dans ce domaine. Cette croyance limitante les bloque et ils passent ainsi à côté d’un formidable vecteur de réussite personnelle et professionnelle.

Tout le monde peut réseauter. Le Networking n’est pas réservé à quelques privilégiés. Il est accessible à tous, quel que soit l’âge et le métier.
Le Networking est un art qui s’apprend. Le problème est que personne ne nous l’enseigne. Il n’existe aucun cours sur le sujet… Sachez que les as du Réseautage ont commencé comme vous : à zéro. Ils ont simplement appris, appliqué, agit et persévéré. Inspirez-vous de leur exemple !

4 Croire que le Réseau c’est côtoyer des personnes qui vous ressemblent

Penser que le Réseautage entre clones représente la meilleure manière de réseauter constitue une erreur. Pour tirer parti de votre réseau, vous devez élargir le cercle de vos relations et le diversifier. Un réseau de personnes qui vous ressemblent ne vous permettra pas de recueillir les meilleures informations et ne vous aidera pas à détecter les opportunités cachées.

Moralité : vous devez tisser des liens avec des personnes différentes de vous : des personnes plus jeunes ou plus âgées que vous, des personnes travaillant dans d’autres domaines que le vôtre, des individus qui ne pensent pas comme vous.

5 Penser que le Réseautage, c’est l’égoïsme à l’état pur

Si vous pensez que le réseautage est une démarche hypocrite, sournoise et malhonnête qui exploite et manipule les individus crédules, vous vous trompez. Le réseauteur égoïste qui ne pense qu’à lui et qui prend sans jamais donner sera vite repéré et exclu du Réseau.

Le Réseau est basé sur la réciprocité : pour recevoir, il faut commencer par donner. Et pour donner, il faut s’intéresser aux autres, leur consacrer du temps, les écouter et les aider en fonction de ses moyens. Plus vous donnerez aux membres du Réseau, plus vous serez en mesure de recevoir. Mais, attention, vous ne recevrez pas forcément d’aide des personnes à qui vous avez donné un coup de main, vous recevrez de l’aide d’autres individus du Réseau.

6 Considérer que Le Réseau, ce sont les liens proches

En matière de Networking, vos relations proches – vos liens forts – ne seront jamais les personnes les plus efficaces pour vous aider. Pour deux raisons essentielles ; premièrement parce que, par définition, elles ne sont pas nombreuses. Deuxièmement parce que ces liens forts sont souvent éloignés de votre sphère professionnelle.

Ce sont en fait les liens faibles – ces individus que vous connaissez peu ou que vous ne connaissez pas encore mais que vous allez rencontrer de la part d’une connaissance commune – qui seront les plus à même de vous aider. Pour cela utilisez l’arme absolue : la recommandation. Et sortez vite de votre premier cercle de proches pour vous rendre visible et lisible d’un maximum de liens faibles.

A vous d’agir maintenant ! Rappelez-vous que le Réseau, c’est comme le vélo : tant que l’on n’est pas monté dessus et que l’on n’a pas commencé à pédaler, on ne peut pas imaginer que c’est magique pour avancer plus vite…sans tomber !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *