Relancer une carrière professionnelle qui s’assoupit grâce aux réseaux sociaux

Posté le 03/10/2016 dans Réseaux sociaux

Relancer une carrière professionnelle qui s’assoupit grâce aux réseaux sociaux

En une poignée d’années, les réseaux sociaux sont devenus un outil de communication incontournable. En dépit des classifications stéréotypées qui distinguent les réseaux sociaux à usage personnel et professionnel, toutes les plateformes – LinkedIn, Viadeo, Twitter, et même Facebook – doivent être exploitées pour relancer une carrière qui s’encroute.
Vous n’avez pas le choix.
Mais, comment attaquer cette montagne sans dévisser au milieu de l’ascension ?
Et quelles sont les meilleures pratiques pour décrocher le poste synonyme de rebond professionnel ?

Pourquoi vous n’avez pas le choix ?

Le premier intérêt à être actif sur les réseaux sociaux est de pouvoir y développer son réseau professionnel. Car ce dernier est essentiel dans le cadre d’un repositionnement professionnel. Il s’agit non seulement de vous reconnecter avec vos contacts existants, mais aussi et surtout de développer de nouvelles relations dans le métier et les secteurs que vous ciblez.

Le deuxième enjeux d’une présence efficace sur LinkedIn, Viadeo et Twitter consiste à faire partie des premiers résultats de recherche lorsqu’un recruteur furète sur Google en se servant de mots clés pour chercher le mouton à cinq pattes que vous êtes. Ou simplement pour voir qui vous êtes si quelqu’un de bien attentionné lui a glissé votre nom.

Le troisième enjeu est de sortir de l’immense masse des anonymes. Dans la mesure où personne ne va faire votre publicité, c’est à vous d’attirer l’attention sur votre magnifique personne. Grâce à votre activité sur LinkedIn, Viadeo et Twitter, vous pouvez intéresser des professionnels de votre écosystème et, peut-être susciter chez eux l’envie de vous rencontrer pour faire connaissance, puis leur donner bien évidemment, grâce à votre charisme magnétique, l’irrépressible envie de vous recruter.

Le quatrième enjeu de votre présence numérique consiste à optimiser votre image de marque professionnelle, ce que l’on appelle désormais le Personal Branding. La règle absolue est de délivrer un message univoque sur tous les médias sociaux que vous activez, afin de développer et d’entretenir une image professionnelle cohérente. Evitez de tout mélanger : soyez pro et ne parlez que de votre expertise et de vos domaines d’excellence. Ne faites pas état de vos opinions politiques, religieuses, ou canines. Sauf si vous êtes un homme politique, un prêtre, ou un gentil toutou.

Comment bien utiliser les réseaux sociaux dans le monde professionnel ?

L’une des démarches classiques pour trouver rapidement un nouveau job consiste à utiliser les réseaux sociaux pour booster ses recherches. Il s’agit d’abord de collecter un maximum d’informations sur les secteurs d’activité qui suscitent votre intérêt. Etape hautement stratégique, cette veille informationnelle vous donne accès à des informations privilégiées, soit en vous abonnant aux pages, profils et comptes des sociétés qui vous intéressent, soit en prenant contact avec les salariés de ces entreprises cibles via les réseaux sociaux. Cette démarche constitue le meilleur moyen de percer ce satané marché caché d’un métier ou d’un secteur pour détecter ces maudits postes qui ne sont jamais publicisés et qui se pourvoient par le bouche-à-oreille. Quand on sait que ce marché caché représente entre 70 et 90% des jobs potentiels, on comprend qu’il serait suicidaire de ne pas l’investiguer. D’autant plus que les autres candidats, vos honorables compétiteurs, ne disposent pas forcément de cet atout en main lors de leurs recherches.

L’objectif est de rencontrer des décideurs, c’est-à-dire les N+1 potentiels capables de décider de vous recruter. La stratégie est de s’approcher de ces individus cibles par cercles concentriques en rencontrant au départ des informateurs, des veilleurs, des prescripteurs et des connecteurs. C’est ce que l’on appelle la démarche Réseau. Cette suite de rencontres est rendue possible par l’utilisation de la recommandation. Les réseaux sociaux représentent une aide remarquable pour faciliter et accélérer la démarche Réseau car, grâce à eux, on repère beaucoup mieux qui connaît qui. Conséquence : on est beaucoup plus efficace dans sa stratégie de Networking.

Prendre la parole constitue également une obligation pour vous démarquer parmi les milliers de candidats à la recherche d’emploi. Les réseaux sociaux sont pratiques pour donner votre opinion pertinente sur un événement ou une évolution de votre secteur d’activité. Utilisez la fonction « Publication » de LinkedIn et twittez ce que vous y publier. Et pour les plus prolixes, créez un blog professionnel et partagez les liens de vos articles sur les réseaux sociaux. Avec cette stratégie axée sur le développement de votre e-réputation, vous augmenterez vos chances d’être repéré par les recruteurs. Et en phase d’entretien, référez-vous à vos publications pour renforcer votre crédibilité.

Comment choisir les réseaux sociaux ?

Aucun réseau social ne doit être délaissé si vous souhaitez réellement booster vos recherches. Je vous conseille d’orienter la majorité de vos actions sur une plateforme comme LinkedIn tout en gardant un œil sur les autres réseaux sociaux.

LinkedIn est prioritaire car c’est le Coca Cola des réseaux sociaux avec :

  • 92% des cadres supérieurs et dirigeants français ont un profil sur ce réseau social.
  • 89% des recruteurs et 93% des chasseurs de têtes sur dix y sont inscrits.
  • LinkedIn constitue une extraordinaire who’s who gratuit qui contient 450 millions de profils professionnels dans le monde, ainsi qu’un nombre croissant de pages entreprise. Qui dit mieux ?
  • L’outil a indexé 45 000 compétences et propose 20 langues !
  • Il n’est pas réservé aux seules carrières internationales, comme certains l’ont un temps pensé.
  • C’est un outil qui dans sa version gratuite offre beaucoup de fonctionnalités opérationnelles.
  • On n’est qu’au début du commencement. Monsieur LinkedIn vise les 3 milliards d’abonnés et développe de nouvelles fonctionnalités et des offres (recrutement, formation, etc.) de plus en plus sophistiquées.

Viadeo, acteur historique chahuté ces dernières années, est complémentaire mais concerne plus des profils middle management, indépendants et consultants, basés en France.

Twitter est avant tout un formidable outil d’information et de veille. Bien utilisé, il se transforme en un accélérateur de Networking, et en constructeur d’image, de réputation et de notoriété.
Enfin, si vous utilisez Facebook, faites preuve de la plus grande vigilance pour bien séparer les activités personnelles et professionnelles. Le mieux est alors de créer un compte pour un usage privé, puis de l’associer à une page professionnelle. Si vous désirez utiliser votre compte personnel Facebook pour trouver un emploi, spécifiez les cibles de chacune de vos publications. Vous limiterez ainsi l’accès à vos photos personnelles ou aux informations susceptibles de ternir votre image aux yeux des recruteurs. Dans ce cas, séparez vos groupes de contacts privés et professionnels.

En définitive, les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans le monde professionnel, et les chercheurs d’emploi d’aujourd’hui l’ont compris. Les données disponibles sur les différentes plateformes sont cruciales aussi bien pour trouver rapidement le poste de vos rêves que pour évoluer dans un secteur d’activité ciblé. De leur côté, les recruteurs se basent aussi sur les profils en ligne pour juger la pertinence d’une candidature. D’où la nécessité de parfaitement travailler son profil sur les réseaux sociaux pour sortir du lot. Et d’y être actif !

Si vous voulez approfondir ce sujet, je vous signale la prochaine parution de mon prochain livre (co-écrit avec deux experts) « Recherche d’emploi : secrets de pros » qui sort fin octobre chez Eyrolles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *