Pourquoi les RH doivent plus que jamais se mettre au Réseautage

Posté le 05/03/2019 dans Généralités Réseau

Pourquoi les RH doivent plus que jamais se mettre au Réseautage

En comparaison avec d’autres fonctions dans l’entreprise, la RH reste souvent trop timide vis-à-vis du Réseautage. En effet, on constate que de nombreux professionnels des RH ne s’impliquent qu’avec beaucoup de précaution dans les réseaux. Certains craignent d’être submergés par les sollicitations. D’autres considèrent que cela constitue une perte de temps et qu’il est préférable de consacrer leur énergie sur d’autres sujets.

Cependant, les professionnels des RH ayant intégré le Réseautage dans leur mode de travail témoignent de l’intérêt à s’ouvrir davantage au Networking. Quels sont leurs arguments pour convaincre leurs pairs ?

Un investissement payant

Les DRH ou RRH qui développent leur réseau considèrent que cet effort est payant dans la mesure où ils peuvent mieux faire connaître leurs missions et leurs contributions au succès de leur entreprise. En réseautant, ils augmentent leur visibilité en interne et en externe et gagne en légitimité. Investir du temps dans le Réseautage s’avère donc rentable, mais seulement à moyen et à long terme. Il ne faut surtout pas en attendre des résultats immédiats. Il faut être patient et persévérant car le Réseau se construit et s’entretient dans la durée.

Quel réseau choisir ?

Le professionnel des RH a intérêt à commencer par rejoindre des réseaux professionnels comme l’ANDRH, le Cercle Vinci, le Cercle Magellan, Groupe RH & M, l’Agora des DRH, Advisia RH, AfterWork RH, etc.
L’essentiel est de bien choisir le ou les réseaux pertinents en fonction de son profil et de ses attentes. Ensuite, il faut y être présent et actif. En effet, il ne sert à rien d’être inscrit dans ces instances et de briller…par son absence.

De même, il leur faut être présent sur LinkedIn de façon professionnelle, et non en mode caché ou « minimum syndical ». En sachant que le Réseau efficace se fonde sur la confiance. Or cette dernière ne se crée que par la rencontre physique. En d’autres termes, une poignée de clics ne remplacera jamais une poignée de main.

Sortir de l’isolement grâce au Networking

Si s’impliquer de façon plus active dans les réseaux constitue un investissement en temps, ce dernier se révèle rentable sur le moyen terme s’il est fait avec professionnalisme et constance. Pour les professionnels RH, la démarche Réseau représente l’occasion de sortir de leur relatif isolement. Grâce aux rencontres organisées, ils peuvent échanger sur l’actualité et les meilleures pratiques de leur métier. Pour eux, ces espaces d’échange constituent également l’occasion de partager leurs expériences sur différents thèmes, comme les nouvelles réglementations, l’amélioration de l’environnement de travail, la motivation des équipes, la fidélisation des salariés ou encore l’accueil des nouveaux collaborateurs. En plus de cela, ces plateformes permettent de se constituer un réseau, de travailler son image et de faire de la veille sectorielle et concurrentielle.

Apprendre pour rester employable

Comme tout professionnel, un DRH doit porter une grande attention à son employabilité et à sa réputation. En premier lieu, il doit veiller à se former de façon permanente et utile. Il doit également lire les articles et les livres nécessaires pour se tenir au fait des évolutions de son métier, et ne jamais craindre de sortir de sa zone de confort.
La compétence Réseau fait partie des compétences à développer car le Networking constitue une excellente source de formation via l’entraide entre professionnels partageant les mêmes intérêts, les mêmes questionnements et les mêmes valeurs.

Et l’entreprise dans tout cela

Pour les professionnels des RH, il est également nécessaire de maîtriser, déployer et manager les réseaux sociaux sur Internet. Cela passe par le développement de la présence RH de l’entreprise sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram, pour ne citer que ces plateformes. En y étant active et pertinente, l’entreprise communique de manière plus individualisée avec les collaborateurs, les clients et les candidats. Les interactions sont ainsi encouragées et suscitent des échanges et des opportunités pour les différents acteurs concernés. Le DRH et son équipe constituent les pilotes de ces actions et ils seront de plus en plus évalués sur leur capacité à mener à bien cette mission clé qui leur est confiée.

En définitive, le plus grand risque pour un professionnel RH soucieux de piloter harmonieusement sa carrière, c’est de ne pas réseauter. En effet, s’il passe à côté de cette puissante ressource, il ne se donne pas toutes les chances de réussir à atteindre ses objectifs personnels. Il a donc le choix entre Networking et Not Working.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *