Pourquoi le Réseau reste le moyen le plus efficace pour recruter ou se faire recruter

Posté le 31/10/2017 dans Généralités Réseau

Pourquoi le Réseau reste le moyen le plus efficace pour recruter ou se faire recruter

Selon une étude réalisée par le ministère du Travail, le réseau de relations demeure le moyen le plus pertinent pour recruter et se faire recruter.
L’enquête a été réalisée entre mars et juin 2016 auprès de 8 510 entreprises ayant recruté des nouveaux collaborateurs en CDI ou en CDD de plus de 1 mois.

55 % des recrutements passent par le réseau de relations

L’étude montre que le réseau de « relations personnelles ou professionnelles » demeure le canal le plus efficace pour recruter ou se faire embaucher. Plus de la moitié des recrutements répertoriés se réalisent via ce canal. Dans la majorité des cas, le réseautage du candidat a permis l’embauche. Mais, dans un pourcentage de cas non négligeable, c’est l’employeur qui a activé son propre réseau.

Les résultats de l’étude ont montré qu’Internet est impliqué d’une manière ou d’une autre dans 45 % des cas de recrutements. Dans 31 % des cas, la toile a servi pour diffuser les annonces et dans 14 % des cas pour la consultation des bases de CV.

On notera également que le marché caché tient toujours le haut du pavé dans la mesure où si 44 % des recrutements seulement ont fait l’objet d’une annonce, sur Internet ou via d’autres supports de communication, le taux de succès d’un recrutement via une annonce est seulement de 15 %.

Autres canaux de recrutement

L’étude démontre également que l’efficacité des canaux dépend du secteur d’activité, de la taille de l’entreprise et du profil recherché. Dans les TPE ou le domaine de la construction par exemple, les recrutements s’effectuent le plus souvent par réseau. Les recruteurs mobilisent ainsi plusieurs canaux pour augmenter leurs chances de réussite. En moyenne, ils utilisent 3,1 canaux.

Avec 21 % des cas de recrutement, la candidature spontanée n’est pas morte, contrairement à ce que certains pensent. Ce vecteur fonctionne pour les candidats au profil spécifique. Bonne nouvelle : les recruteurs sont 68% à déclarer qu’ils examinent les candidatures spontanées. Mauvaise nouvelle : cela voudrait dire que 32% les jettent à la poubelle s’en y jeter un œil…

Moins d’un tiers des recrutements passent par un intermédiaire. 15 % transitent par des intermédiaires de type agences d’intérim, écoles, universités, cabinets de recrutement, Apec… 11% par Pôle Emploi et 2 % des recrutements sont passent par des intermédiaires publics.

A noter que le recrutement des cadres n’aboutit presque jamais en passant par Pôle emploi.
Enfin, le rappel d’un ancien collaborateur (5 %), la consultation de CVthèques (3 %) ou la participation à des salons (1 %) constituent aussi des vecteurs plus marginaux.

Conclusion : le Réseau est clairement à privilégier dans votre recherche d’emploi.
Pour en savoir plus, vous pouvez lire « Trouver le bon job grâce au Réseau » qui est disponible depuis quelques jours dans sa sixième édition. C’est un livre que personnellement j’aime beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *