Personal Branding : il n’est jamais trop tard pour sortir de l’ombre

Posté le 11/06/2019 dans Personal Branding

Personal Branding : il n’est jamais trop tard pour sortir de l’ombre

Dans une recherche d’emploi, diffuser et contrôler une image positive de soi est essentiel pour se faire repérer par les recruteurs. Voici quelques conseils pour construire et optimiser votre marque personnelle.

Construire sa marque personnelle : bien préparer le terrain

Le Personal Branding est un nécessaire et passionnant voyage avec vous-même. Cependant si vous ne savez pas où vous désirez vous rendre, vous êtes certain d’aller nulle part, de tourner en rond et de jeter l’éponge au bout de quelques mois.

Pour construire votre marque personnelle, vous devez définir précisément votre identité et votre positionnement. Veillez donc à bien connaître votre moteur, les forces qui vous font avancer et les valeurs qui vous animent. Votre réflexion doit s’appuyer sur une charte de marque personnelle. Ce document que vous devez rédiger s’articule autour des rubriques suivantes :

  • Votre ADN/ancrage : quel est le fait marquant qui explique qui vous êtes aujourd’hui ? Il peut s’agir de vos racines, d’une expérience particulière, d’une passion, etc.
  • Votre vision : quelle est votre façon personnelle d’appréhender votre écosystème ?
  • Votre mission : que désirez-vous accomplir, quel est votre objectif professionnel ?
  • Votre Why, au sens de Simon Sinek : pourquoi vous assignez-vous cette mission ?

C’est seulement après cette première étape que vous pouvez réfléchir à la manière dont vous allez communiquer.

La stratégie de communication à adopter

A ce stade de votre travail de Personal Branding, vous devez déterminer :

  • Votre slogan : comment vous définissez-vous en une phrase ?
  • Vos mots clés : les quelques mots qui vous caractérisent et vous différencient.

Oui, vous êtes une marque. Ce n’est pas insultant, c’est la réalité. Que vous soyez dirigeant, salarié ou indépendant, les gens qui travaillent avec vous ont une opinion sur vous. A vous de construire et de contrôler votre image de marque ou alors de la laisser en friche, avec les risques que cela comporte.

Votre stratégie de communication doit être claire et cohérente. Il s’agit de faire en sorte que tout le monde comprenne votre activité et la spécificité qui vous différencie face à vos compétiteurs. Votre discours doit ensuite être cohérent avec votre positionnement.

Maintenant, vous pouvez passer à la troisième et dernière étape : l’action.

Augmenter sa visibilité et sa lisibilité

L’action n’est possible que si vous faites :

  • le choix de votre ligne éditoriale : sur quels thèmes professionnels allez-vous publier, commenter et diffuser des contenus ?
  • la sélection de vos vecteurs de communication : quels sont les canaux d’expression de votre marque personnelle ?

Ces canaux peuvent être classiques ou digitaux. Pour diffuser votre message, veillez à adapter votre message en fonction du média : presse, TV, radio, LinkedIn, Instagram, Facebook, etc.

Pour les médias traditionnels, faites-vous connaître auprès des journalistes. Sur les réseaux sociaux, soyez actif et suscitez les interactions.

Vous devez être persévérant dans vos actions et maintenir le rythme pour vous faire connaître et être reconnu en tant qu’expert ou référence dans votre secteur.

Enfin, pour créer davantage d’opportunités, n’oubliez pas de favoriser en priorité les rencontres physiques. Participez à des conférences, débats, ateliers et autres événements qui vous permettront d’exposer vos projets et faire fonctionner le bouche-à-oreille et, donc, le Réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *