10 recettes remarquables pour résolument réussir à réseauter sur les réseaux

Posté le 15/12/2020 dans Best practices Réseau

10 recettes remarquables pour résolument réussir à réseauter sur les réseaux

Plus que jamais dans une situation de crise sanitaire ponctuée de quelques hauts et de nombreux bas, vous devez continuer vos activités de réseauting.

Les arrêter ou les freiner constituerait une erreur lourde de conséquences à moyen et long terme. Car les actions de Networking que vous réalisez aujourd’hui constituent un investissement indispensable pour vous construire un meilleur avenir, quel que soit votre objectif.

Comment faire ?

Voici dix conseils de bon sens.

1 Restez connecté

Les mesures de distanciation physique ne doivent pas entraver vos activités de réseautage. Pour continuer à entretenir et développer votre réseau, vous n’avez pas d’autres choix que d’utiliser le téléphone, les plateformes de réunion en visio et les réseaux sociaux. En attendant de revenir progressivement aux rendez-vous physiques – avec ou sans masques – vous devez vous adapter à cette nouvelle donne et parfaitement maîtriser l’art et la technique de ces différents vecteurs.

2 Prenez des nouvelles

La crise sanitaire a introduit un nouveau type d’échauffement social dans les entretiens Réseau : le fait de prendre des nouvelles de son interlocuteur. En effet, dans la période actuelle, il est non seulement normal mais aussi fortement recommandé de s’enquérir de la santé de la personne avec laquelle on échange. Il est ainsi de bon ton de demander si elle et ses proches vont bien et si la crise sanitaire n’affecte pas trop son activité. Prenez le temps d’écouter activement la personne car elle sera sans doute ravie de vous parler de sa situation actuelle quelle qu’elle soit. Et surtout soyez sincère dans votre démarche.

Profitez de la période des vœux qui se profile pour envoyer des messages personnalisés, empathiques et positifs à toutes les personnes qui constituent votre réseau.

3 Prenez de nouveaux contacts

Le semi-confinement et le lent déconfinement constituent également l’occasion de développer votre réseau. Grâce à votre premier cercle de contacts et aux réseaux sociaux, vous pouvez identifier des clients potentiels, des personnes intéressantes à contacter dans le cadre de votre recherche d’emploi ou des experts dans un domaine qui vous passionnent.

Vous pouvez également rechercher de nouvelles communautés qui correspondent à vos intérêts pour développer votre réseau. L’essentiel est de ne pas vous enfermer dans un réseau de clones en ne côtoyant que des personnes qui vous ressemblent et qui pensent comme vous. Attention au réseau hémiplégique : le Réseauting efficace et source d’idées nouvelles, c’est la diversité.

4 Partagez de l’information

La crise sanitaire persistante qui se double d’une crise économique grandissante crée de l’incertitude et de l’inquiétude. Vos interlocuteurs Réseau sont soumis, comme vous, aux fake news qui leur minent le moral et plombent leur vision de l’avenir. Dans ce contexte, il est salutaire d’alimenter vos relations en informations et en études sérieuses pour leur permettre d’avoir une vue plus juste des perspectives économiques. McKinsey, le BCG, PWC, KPMG, EY, Xerfi, etc publient régulièrement des analyses et des documents de grande qualité que vous pouvez partager avec vos contacts Réseau.

5 Apportez des idées

Toute crise est source de désordre et de remise en cause des acquis. Toute crise constitue un accélérateur des tendances existantes et un révélateur de nouveaux besoins non identifiés jusque-là. En tant que professionnel du Réseauting, c’est à vous d’apporter des idées à vos interlocuteurs Réseau lors des échanges que vous sollicitez et organisez avec eux. Contrairement au « réseauteur touriste » qui vient pour quémander et prendre, vous ferez la différence dans l’écosystème du Networking en apportant des analyses et des réflexions pertinentes aux personnes qui acceptent de parler avec vous.

Cette démarche impose de bien préparer chaque rendez-vous. Elle est certes chronophage mais elle est nécessaire pour créer le wahoo effect qui vous fera sortir du lot.

6 Donnez des raisons d’espérer

Plus que jamais en période d’incertitudes et de craintes, il est indispensable que vous remontiez le moral de vos interlocuteurs du Réseau. Soyez positif. Evitez d’apparaître comme un boulet. Mettez-vous dans leurs chaussures : aimeriez-vous parler avec quelqu’un qui va vous ruiner votre journée par des propos alarmistes, négatifs, complotistes, toxiques, pessimistes, mortifères ? Surtout pas ! Alors, même si vous devez vous forcez, incarnez un solide optimisme et adaptez un discours positif et constructif. Si vous n’en êtes pas capable, ne faites pas de Réseauting. Attendez d’avoir un meilleur mental avant de vous y remettre.

7 Soyez professionnel

Dans le Networking en période de crise durable, l’expérience du grand confinement nous l’a démontré, seules les personnes qui réseautent de façon professionnelle tirent leur épingle du jeu. Les réseauteurs amateurs sont automatiquement disqualifiés. En effet, dans la mesure où ces derniers ne connaissent les techniques et les codes du Réseauting, ils accumulent les gaffes et enfilent les boulettes. De ce fait, ils n’obtiennent que des résultats médiocres quand ce n’est pas l’absence totale d’avancées. A ce titre, plus que jamais l’enseignement du Networking constitue une priorité nationale. Le Réseauting devrait constituer un enseignement obligatoire dans les écoles et les universités !

De même, n’arrêtez jamais de vous former et de vous entraîner sur les outils en ligne. Peaufinez votre profil LinkedIn, mettez-vous à Twitter, et rester en veille sur toutes les nouveautés à venir.

8 N’étalez pas vos états d’âmes

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle sur votre moral en berne, c’est que vous ressentez évidemment un des effets de la situation crisique actuelle. Vous pouvez alors avoir le besoin d’en parler pour vous libérer de ce poids. Vous avez raison, faites-le. Mais ne le faites pas auprès de vos contacts du Réseau. Parlez-en à votre coach, à votre médecin, à un sophrologue ou à un psychologue. Mais pas aux interlocuteurs qui sont censés vous aider à atteindre votre objectif, lors de rencontres dans les différents cercles du Réseau.

Gardez vos états d’âmes pour les spécialistes capables de les entendre. Ne les étalez pas auprès de tout le monde sous peine de passer pour un kalimero et de freiner l’aide que beaucoup sont prêts à vous apporter.

Le Réseau, qu’on le veuille ou non, est comme cela : il n’aide que les individus qui s’aident eux-mêmes.

9 Pensez aux autres

La période compliquée que nous traversons ne doit surtout pas conduire à un repli sur soi. Et pourtant, les confinements et semi-déconfinements successifs nous poussent à cela…N’oubliez pas que le Réseauting consiste à donner avant de recevoir. Aussi, prenez le temps de penser à votre réseau pour que le réseau ne vous oublie pas et pense à vous.

Vous devez avant tout aider les autres, car plus vous offrez, plus vous obtiendrez en retour. Evidemment, vous ne pourrez pas aider tout le monde et répondre à toutes les sollicitations, mais consacrer quelques heures de la semaine à apporter vos conseils et des informations à vos contacts vous donnera le sentiment enviable d’être utile, d’être reconnu et d’être apprécié. Cela aura un effet bénéfique sur votre moral.

10 Changez vos habitudes

La crise de 2020 qui va se poursuivre en 2021 vous a forcé à modifier certaines de nos habitudes. Elle a accéléré la mutation de nos pratiques et nous a fait découvrir de nouveaux outils et de nouvelles façons de travailler. Or, il faut comprendre que dans l’avenir il ne s’agira pas de revenir aux pratiques d’avant. Nous ne reviendrons pas en arrière. Le retour à la normale ne se fera pas. Nous allons nous adapter à une nouvelle normalité. Dans celle-ci, il y aura des choses qui nous seront imposées car elles feront partie de la nouvelle norme. Et, à côté de ces éléments que les circonstances dicteront, il y aura les éléments que nous pourrons choisir d’intégrer dans notre nouvelle vie quotidienne. Le Réseauting fait partie de ces pratiques qui ont résisté à la crise et qu’il convient de continuer et développer dans l’avec et l’après crise. Car plus que jamais, dans les années à venir, mon fameux leitmotiv « Networking or Not Working » restera d’une actualité assourdissante.

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.