Comment bien choisir ses réseaux professionnels

Posté le 15/02/2022 dans Best practices Réseau

Comment bien choisir ses réseaux professionnels

La plupart des cadres ont compris l’importance du Networking pour réussir à négocier les nombreux virages de leur parcours professionnel. En effet, bénéficier d’un réseau actif constitue un bon moyen de se rendre visible dans son domaine de compétence et, également, de se faire aider pour atteindre ses objectifs.

Pour performer dans votre démarche de Réseauting, il vous faut réunir deux éléments complémentaires :
1) jouir d’un réseau professionnel personnel que vous développez et entretenez systématiquement ;
2) intégrer des réseaux professionnels existants pertinents pour vous.

Et, sur ce deuxième aspect, il est essentiel de faire les bons choix car la moindre erreur peut vous coûter cher financièrement et en temps passé.

Alors, comment procéder pour bien choisir les bons réseaux professionnels à rejoindre ?

Incontournables réseaux

Attention à ne pas commettre l’erreur de croire que les clubs, cercles, associations et autres instances existantes représentent tout le Réseau. Ils n’en constituent qu’une part non négligeable (mais à particulièrement bien utiliser). Réseauter sans adhérer à des réseaux existants, c’est se priver d’une source précieuse d’informations et de contacts. L’offre est pléthorique, mais, heureusement, quelques guides spécialisés existent pour vous aider à identifier et à choisir les réseaux correspondant à vos attentes.

Une autre erreur répandue consiste à penser que ces réseaux existants sont impénétrables et qu’il ne sert à rien de toquer à leur porte, car celle-ci restera hermétiquement fermée. Certaines sont effectivement inaccessibles au commun des mortels (alumni de grande école, clubs prestigieux, etc.), mais la grande majorité sont accueillants et trouvent leur propre intérêt dans un recrutement large et renouvelé de personnes motivées.

Sélectionner les réseaux

Il ne sert à rien d’être présent dans un maximum de clubs, d’associations et de cercles. Vous entrerez peut-être dans le Livre Guinness des records, mais vous n’arriverez jamais à honorer de votre présence les différentes manifestations auxquelles vous serez invités. Sans parler du coût en droits d’entrée et en cotisations ! Il faut donc sé-lec-tio-nner.

Pour bien choisir, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des membres de votre propre…réseau. Repérez les cénacles qui vous attirent et collectez soigneusement l’information nécessaire à votre prise de décision. N’adhérez qu’à trois ou quatre associations. Par exemple :

  • une association d’anciens élèves de votre école ;
  • un club professionnel/métier ;
  • une association plaisir, passion ou engagement (amateurs de cigares, rugby, humanitaire/caritative ou de quartier) ;
  • une association d’anciens de grande entreprise.

Participer activement

Une fois inscrit, payez votre cotisation tous les ans pour ne pas passer pour le « réseauteur Kleenex » qui se sert du Réseau qu’en cas de besoin urgent. Soyez présent et participez. Si le « minimum syndical » commande d’assister aux manifestations du groupe, l’idéal consiste à prendre des responsabilités au sein de l’entité et à devenir force de proposition et d’animation. Faire partie d’un réseau implique des rencontres et des échanges, mais surtout l’accompagnement des autres membres. Vous devez donc choisir un réseau où vous serez utile et où vous pourrez apporter une valeur ajoutée. Aidez le réseau à grandir en mettant à profit vos compétences. Intéressez-vous aux besoins des autres membres, rendez-leur service sans rien attendre en retour. Car, dans le Réseauting, il faut commencer par donner avant de, peut-être, recevoir.

Participer activement commande de mettre le curseur au bon endroit pour éviter de ressembler à un touriste du Networking ou au harceleur lourd, qui laboure le Réseau avec la légèreté d’un bulldozer. Il convient de faire preuve de savoir-faire et de savoir-être en la matière. La confiance se construit avec le temps et il ne sert à rien de se précipiter comme un damné sur chaque membre du réseau que vous venez d’intégrer pour lui soutirer une information ou une recommandation. Laissez le temps au temps. De même, faites preuve de discrétion. Se retrouver entre pairs ne vous autorise pas à dévoiler la stratégie d’acquisition de votre entreprise ou les manies inavouables de votre patron actuel !

Culture Réseau

Chaque Réseau constitué bénéficie de sa propre culture et de ses règles spécifiques. Il est essentiel de prendre le temps de s’y faire initier avant d’y être actif. Cela peut se traduire par des rituels spécifiques, un vocabulaire particulier ou un ensemble de règles non écrites. Voici quelques conseils pour ne pas faire d’impair :

  • Soyez prudent pendant la phase d’intégration.
  • Trouvez un mentor pour vous guider.
  • Ne brûlez pas les étapes.
  • Ne critiquez pas l’organisation ou les hommes.
  • N’essayez pas de tout changer.
  • Soyez consensuel.
  • Participez à des projets.
  • Offrez votre aide de façon pertinente.

Ponts et passerelles

Optimiser l’utilisation des réseaux existants consiste à comprendre que vous représentez un pont entre ces différentes communautés. En effet, votre appartenance à plusieurs clubs et associations vous permet de graviter dans plusieurs cercles de contacts variés que, vous seul pouvez mettre en relation. Vous êtes un pont : un transmetteur d’informations et un entremetteur en puissance. Votre pouvoir n’est pas lié à l’épaisseur de votre carnet d’adresses, mais à la diversité des réseaux que vous pouvez mobiliser et entrecroiser. À vous de jouer le rôle de passerelle entre les membres des associations et des clubs auxquels vous appartenez. C’est dans ce rôle de « super connecteur » que vous donnerez le meilleur de vous-même pour faire progresser l’esprit Réseau et les individus.

En définitive

Même si vous êtes débordé, il est crucial pour vous d’être membre de trois ou quatre réseaux existants et d’y être un minimum présent. C’est un bon investissement qui sera rapidement rentabilisé lorsque vous arriverez à des moments charnières de votre trajectoire professionnelle.

Par ailleurs, prenez soin de choisir d’intégrer des réseaux professionnels dans lesquels vous êtes à l’aise, car il faut que la dimension plaisir existe pour accorder à cette démarche de Networking la place qu’elle doit occuper dans votre vie professionnelle.

Et pour conclure, rappelez-vous de la phrase célèbre de Marx (Groucho et non Karl) : « Jamais je n’accepterais de faire partie d’un club qui m’accepterait comme membre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.