5 conseils pour un réseauting à distance efficace

Posté le 02/03/2021 dans Best practices Réseau

5 conseils pour un réseauting à distance efficace

Tout bon réseauteur le savait par cœur : « Une poignée de clics ne vaut pas une poignée de main ».
Manque de bol : la Covid-19 a tout chamboulé. Ainsi :

  • on ne peut plus se serrer la main des personnes rencontrées en Réseau.
  • on ne peut plus sourire à pleines dents derrière nos masques même pas transparents
  • on ne peut plus partager un bon déjeuner au restaurant avec une personne du Réseau.


Contraints et forcés, nous avons dû nous adapter et modifier en quelques semaines notre pratique du Réseauting. Nous avons quitté en grande partie les entretiens en présentiel pour nous lancer dans les rencontres via Zoom ou Teams.
Nous sommes même revenus à ce qui était hautement banni dans le Réseau : l’entretien au téléphone !
Le constat est clair ; réseauter est devenu plus difficile. Conséquence : plus que jamais il faut réseauter de façon professionnelle si l’on veut avoir une chance d’atteindre son objectif, quel qu’il soit.
Le Réseauting à distance ne s’improvise pas. Même si les fondamentaux du Réseau demeurent valable, il impose une évolution des règles et la maîtrise de nouvelles techniques.
Pour vous aider dans votre démarche Réseau actuelle, voici 5 conseils.

5 conseils de réseauteur agile pour vous aider dans votre Réseauting en 2021

1 – Connaître et maîtriser les outils

Dans un entretien à distance sur Zoom ou sur Teams, l’aspect technique est déterminant. Si votre connexion est de piètre qualité, si votre matériel est pourri ou si vous ne maîtrisez pas ces nouveaux outils, c’est la catastrophe. Dans ce cas, votre interlocuteur coupera de son propre chef l’entretien et vous lui laisserez à l’esprit une image calamiteuse.
En revanche si les éléments techniques sont parfaitement sous contrôle et que vous vous vous êtes sérieusement entrainés pour déterminer le bon angle de caméra, le bon volume du son, le casque et le micro adaptés, le sourire à bon escient, le regard sur la caméra et non pas sur votre clavier et le décor pertinent, vous serez d’autant plus à l’aise pour être performant.

2 – Devenir un expert de LinkedIn

LinkedIn est devenu le Who’s Who du XXIe siècle. Le premier réflexe que nous avons maintenant lorsque l’on nous parle de quelqu’un est d’aller le chercher sur LinkedIn. Ou sur Google, ce qui revient en même car la page LinkedIn de la personne recherchée apparaitra en premier.
Moralité : votre profil doit être parfait. Il doit être complet, clair, précis, truffé de mots clés et agréable à lire. Le meilleur conseil que je puisse vous donner pour optimiser votre profil actuel consiste à aller regarder le profil de vos meilleurs concurrents – ceux qui maîtrisent parfaitement cet outil – et de vous en inspirer en leur piquant toutes leurs bonnes idées. Car, sur LinkedIn, il n’y a pas de droits d’auteur.

3 – Acceptez que cela ne marche pas à tous les coups

Toutes les personnes que vous contactez pour les rencontrer ne répondront pas positivement à votre demande. C’est statistique. C’est humain. C’est une loi du Réseauting. Il faut l’accepter et faire avec. La crise a augmenté ce taux de refus car elle a fourni un bon alibi aux personnes sollicitées pour dégager en touche. Pour limiter ce phénomène, je vous recommande de vérifier systématiquement la solidité de la recommandation que l’on vous donne en posant les trois questions suivantes à la personne qui vous propose un contact :

  1. Puis-je le contacter de votre part ?
  2. Si je le contacte de votre part, pensez-vous qu’il aura du temps à me consacrer ?
  3. Préfèrera-t-il un entretien en présentiel ou sur Zoom ?

4 – Être direct et efficace

Dans un entretien en face-à-face, l’échauffement social – ce que les anglo-saxons appellent le small talk – est de règle. En revanche, lors d’une rencontre sur Zoom ou Teams, il n’est pas le bienvenu. Vous l’avez certainement remarqué, ces plateformes nous poussent à être immédiatement efficaces. Il faut donc aller tout de suite à l’essentiel et ne pas tourner autour du pot. Plus vous serez clair, précis, concis, plus vous marquerez de points.
Ainsi, préparez méticuleusement votre entretien en notant les points à discuter avec votre contact. Et, pendant la discussion, soyez à la fois très professionnel et éminemment sympathique. C’est la meilleure façon de donner envie à votre interlocuteur de vous aider. Et c’est cela l’essentiel.

5 – Respecter les règles de politesse

Les règles de politesse du Networking en présentiel s’appliquent au Réseauting à distance. Ainsi, il est indispensable de remercier oralement votre interlocuteur à la fin de l’entretien. Et, bien entendu, de le remercier à nouveau le lendemain par le mail incontournable et bien tourné qui rappelle le nom des personnes que l’on va appeler de sa part.
De même, la ponctualité doit plus que jamais être respectée. La règle est de se connecter cinq minutes avant le début du visio-entretien pour être certain de démarrer la discussion à l’heure. Ne soyez jamais en retard. Et ne soyez pas trop en avance, car cela risque d’énerver votre contact de savoir que vous l’attendez alors que l’échange est prévu dans quinze minutes…
Le déroulement de la réunion doit également respecter des règles élémentaires de politesse. Ce n’est pas parce que vous êtes chez vous que vous pouvez tout vous permettre : bailler, grignoter, regarder ailleurs, répondre au téléphone, être négligé, mal rasé, etc.

En définitive

Avant la crise de la Covid19, le Réseauting rimait avec entretiens en présentiel, cocktails, déjeuners, petits déjeuners, dîners, conférences, etc.
L’arrêt brutal de ces occasions de réseauter aurait pu signer l’arrêt de mort du Réseauting.
Il n’en a rien été. Le Networking a survécu. Il s’est adapté. Et les bons réseauteurs également.
Rassurez-vous, le Réseauting en présentiel reviendra à l’honneur dans quelques mois.
Mais comprenez bien que la nouvelle normalité ne signifiera pas un retour à l’ancienne forme de Réseautage.
Le Réseauting sera hybride. On mélangera les rendez-vous en présentiel et les entretiens via Zoom, Teams et via de nouvelles plateformes encore plus sophistiquées.
Alors autant anticiper dès maintenant cette évolution pour en tirer le meilleur, au lieu de regretter l’ancien temps.

    1 Commentaire

  1. Comme toujours, des conseils de bon sens, et un vrai plus sur l’imagination que nous devons mettre en œuvre et le sens de l’adaptation que nous devons développer plus que jamais.
    Dans le contexte actuel, les espaces de co-working sont une bonne solution pour se rencontrer physiquement .
    Merci Hervé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.